Rencontrez l’écrivain et prix Goncourt, Didier van Cauwelaertpour une conférence exceptionnelle à l’occasion de la publication de ses ouvrages La bienveillance est une arme absolue (aux Éditions de l’Observatoire) et Les émotions cachées des plantes (Éditions J’ai Lu).

En s’appuyant sur l’avancée des dernières recherches scientifiques, Didier van Cauvelaert va nous guider dans la partie invisible de la vie et nous faire découvrir nos pouvoirs cachés pour apprendre à nous épanouir, nous protéger et nous guérir.

Et au centre de nous et de notre vie, il y la bienveillance.

L’auteur s’appuie sur des faits réels pour nous guider sur notre chemin d’évolution en expliquant dans quelle mesure la bienveillance est partout dans la nature : les animaux, les plantes, à travers des phénomènes de guérisons extraordinaires, la transmission d’énergie vitale, l’amour, la communication d’informations entre les arbres ainsi qu’entre toutes formes de vie.

Merci à nos partenaires : Happinez, respire, TEVA et Le Divan

 

Biographie

Didier van Cauwelaert est né à Nice en 1960. Depuis ses débuts, il cumule prix littéraires et succès publics. Il a reçu plusieurs prix parmi lesquels le prix Del Duca en 1982 pour son premier roman, Vingt ans et des poussières, le prix Goncourt en 1994 pour Un aller simple et le Grand Prix des lecteurs du Livre de Poche pour La Vie interdite en 1999. Les combats de la passion, les mystères de l’identité et l’irruption du fantastique dans le quotidien sont au cœur de son œuvre, toujours marquée par l’humour. Ses romans sont traduits dans le monde entier et font l’objet d’adaptations remarquées au cinéma.

 

Riche d’une histoire familiale mouvementée, à huit ans, pour devenir indépendant et nourrir sa famille, il décide de publier des romans. Face aux refus des éditeurs (une demi-douzaine par mois) et aux menaces de ses parents, il est sur le point d’abandonner la littérature à dix ans et demi, lorsqu’il croise Greta Garbo dans un restaurant. Du hasard de cette rencontre naît l’idée d’un entretien imaginaire. De larges extraits paraîtront dans le courrier des lecteurs de Télé 7 jours. Cette première publication inespérée sauve ses ambitions d’écrivain. Il reprend donc son stylo, ses enveloppes et le fichier des éditeurs parisiens.

En 1982, alors qu’il a vingt-deux ans, son premier roman Vingt ans et des poussières (prix Del Duca 1982) est publié. S’ensuit la publication de romans avec lesquels il touche un public de plus en plus large.

Auteur de nombreux romans, essais, bandes dessinées dont :

  • Un aller simple (Le Livre de Poche, 1995), Prix Goncourt 1994
  • La Vie interdite (Le Livre de Poche, 1999)
  • Les Témoins de la mariée (Albin Michel, 2010)
  • Thomas Drimm – Tome 2 : La guerre des arbres commence le 13 (Albin Michel, 2010)
  • Le Journal intime d’un arbre (Michel Lafon, 2011)
  • Double identité (Albin Michel, 2012)
  • La Femme de nos vies (Albin Michel, 2013)
  • Le Journal intime d’un arbre (Le Livre de Poche, 2013)
  • Le Principe de Pauline (Albin Michel, 2014)
  • Le Dictionnaire de l’impossible (J’ai Lu, 2014)
  • Jules (Albin Michel, 2015)
  • On dirait nous (Albin Michel, 2016)
  • Le Retour de Jules (Albin Michel, 2017)
  • Au-delà de l’impossible (J’ai Lu, 2018)
  • J’ai perdu Albert (Albin Michel, 2018) (adapté au cinéma)
  • La personne de confiance, 2019
  • Les émotions cachées des plantes (J’ai Lu, 2019)
  • La bienveillance est une arme absolue (L’Observatoire, 2019)

 

Site officiel : https://www.van-cauwelaert.com/
Page Facebook : https://www.facebook.com/didier.van.cauwelaert/

Photographie : © Astrid di Crollalanza

Cet événement vous intéresse ? Partagez-le avec vos amis !
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin